© 2017 chbegue tous droits réservés
Le tilleul de Salsogne

LE TILLEUL de SALSOGNE, LE TI

   Près de l’ancien château se trouvait le pilori ou gré aux lois, composé de cinq gros grés d’environ 2,50 m de hauteur, dressés la pointe en bas, autour du tilleul. Un de ces grés était intact en 1918. Il servait de banc à la jeunesse. Dans la partie la plus large, on voyait un trou conique dû au frottement de la chaîne du pilori, brisé par les soldats allemands en 1918. Il ne restait, jusqu’en 1990, que quelques morceaux encastrés dans les racines du tilleul (ils sont maintenant dans la cour derrière l’école). En raison de ce pilori, la rue s’appelait « la rue du gré aux lois », ce qui signifie la raison de ces grés.

   C’est un tilleul vénérable qui a vu bien des générations. Il a survécu aux destructions allemandes lors de la retraite d’août 1918 mais il a ensuite perdu beaucoup de branches et les lignes téléphoniques lui ont fait grand tort. Dans les années 1980, les enfants pouvaient entrer à l’intérieur de son tronc. Jugé dangereux par le maire de l’époque, il fut abattu en 1990.

 


   Selon la tradition, il aurait été planté du temps de Sully (1640) - ce qui est plus que probable – ainsi que les tilleuls qui étaient plantés à la pointe de l’aiguillon (route de Serches, château d’eau).

Début du XXè siècle

         


 

   Années 80

 

 

Un assassinat en direct

Lundi 12 février 1990 à 11H00