© 2017 chbegue tous droits réservés
Château de Salsogne

CHATEAU DE SALSOGNE

   Second château de Salsogne après celui des La Bretesche, construit près des pressoirs banaux, au lieu-dit le Clos.

   Le château fut la résidence des seigneurs. Voici la liste des chefs d’héritage ou d’acquisition :

   Jean Baptiste Regnault ou Renault qui le fit construire en 1683 et y décéda en 1696.

   Jean Baptiste Regnault son fils (1681-1734) épousa en 1728 Marie Quinquet de Soissons. Celle-ci, veuve, épousa en 1743 Jacques François de Pompery et mourut le 19 mars 1777.

   Le 2 juillet 1777, Christophe de Pompery son beau-frère se rend acquéreur du château, de la seigneurie et des droits seigneuriaux. Emprisonné en 1793, maire de Ciry-Salsogne le 8 Floréal an 8 (27 juin 1799), il meurt à Salsogne le 5 juillet 1811 (80 ans) sans postérité.

   A la mort de sa veuve, Geneviève Françoise Renault, le 23 février 1824, le domaine passe à son neveu Antoine de Pompery, vicomte de Couvrelles, né en 1795, maire de Ciry de 1828 à 1866.

   Sa fille, Antoinette de Pompery, née le 1er août 1830, épouse le 28 mars 1851 Gustave de Curten alors lieutenant au 70è Régiment de ligne et mourut général de division à Bordeaux le 21 avril 1883. Ce fut la dernière inhumation dans le cimetière de famille.

   A la mort de la Générale de Curten en 1912, la propriété fut acquise par la société sucrière de Ciry.

   La propriété demeura en l’état d’achat jusqu’à la guerre. Un obus allemand tomba sur le château le 07 février 1915 et provoqua un incendie.

Lors de l’avance ennemie de mai 1918, il fut saccagé, les boiseries détruites et en août 1918, lors de la libération du village, des mines détruisirent les caves en grande partie et la construction elle-même fut ébranlée.

   Le château s’en va lentement vers la ruine totale et on ne peut que regretter la disparition d’un monument du passé de notre pays.

Avant 1914

 

En 1937

 

Années 80

 

2007

Janvier 2010

 

18 Décembre 2010

 

19 Décembre 2010